La mine d’argent du Fournel

Accroché aux berges du torrent du Fournel, l’établissement minier a été édifié par les exploitants du XIXe siècle, employant jusqu’à 400 personnes.

Mais le gisement de plomb argentifère du vallon du Fournel a été l’objet d’une exploitation florissante dès le Moyen-âge (Xème-XIIIème siècles). A l’aide de la technique de creusement par le feu, les travaux se sont enfoncées jusqu’à 100 m du jour. L’argent extrait a alimenté les ateliers monétaires d’Embrun, de Cesana et de Grenoble.

Puis durant la révolution industrielle, entre 1785 et 1908, plusieurs compagnies minières se sont succédées pour achever d’extraire le minerai, jusqu’à 300 mètres sous les versants de la montagne.

Depuis 1992, le site fait l’objet de fouilles archéologiques et de chantiers de bénévoles, visant à réhabiliter et valoriser ce patrimoine industriel.

Accompagnés d’un guide, venez parcourir une partie des 20 km de galeries souterraines existantes et vivre une aventure inoubliable, dans les pas des mineurs d’antan…

 

TripAdvisor

Le musée et la mine d’argent du Fournel sont classés
N°1/15 des musées des Hautes-Alpes

Le musée et la mine d’argent du Fournel ont reçu
le certificat d’excellence avec une note moyenne de 4,5/5