L’Argentière-La Bessée arrête son Plan Local d’Urbanisme

L’Argentière-La Bessée arrête son Plan Local d’Urbanisme

Ce n’était pas une tâche facile pour la commune de L’Argentière-La Bessée d’arrêter un nouveau projet de document d’urbanisme après un POS établi depuis 1996, « au siècle dernier » comme l’a souligné Monsieur Joël Giraud, Député-Maire de la commune.

Pourtant après trois ans de travail, d’analyses mûrement réfléchies, d’échanges, de travaux sur le paysage avec des urbanistes et des architectes, le Maire a salué le travail de la commission urbanisme et en particulier ses deux vice-présidents.

C’est à Gérard GUIMBERT, Adjoint au Maire et à Laëtitia FAGIOLINO, Conseillère Municipale en charge du dossier, qu’est revenu le soin de présenter l’historique de l’élaboration du document d’urbanisme lors du dernier conseil municipal du 10 Avril 2017.

Après délibéré, il a été arrêté par 17 voix sur 19, les voix manquantes ont tout de même souligné la qualité du travail mais regrettent les choix de certains secteurs.

Il a été rappelé les objectifs fixés et approuvés du Programme d’Aménagement et de Développement Durable d’atteindre 500 Argentiérois de plus d’ici 2030, de favoriser l’accueil et le maintien d’une population jeune, de dynamiser le tissu artisanal industriel agricole touristique, de protéger et de valoriser la richesse patrimoniale bâtie et paysagère.

Deux personnes étaient présentes et ont tenu à s’exprimer, elles ont été invitées à faire leurs observations auprès du commissaire enquêteur dès que l’enquête publique sera lancée, probablement en septembre.

Voilà une étape de franchie, désormais la commune attend le retour des avis des personnes publiques associées à l’élaboration de ce document d’urbanisme pour ensuite l’approuver et le rendre applicable, après l’enquête publique, d’ici la fin de l’année.

D’ici là les permis ne sont plus délivrés sous la responsabilité de la commune mais de l’État, dans le cadre du règlement national d’urbanisme.