EXPOSITION “HUMOUR INTERDIT”

Du mercredi 2 au lundi 28 septembre, la bibliothèque de L’Argentière accueillera l’exposition « Humour interdit » proposée par le musée de la résistance et de la déportation, par l’intermédiaire de la bibliothèque départementale de prêt des Hautes-Alpes. Un vernissage de l’exposition est programmé vendredi 4 septembre 2020 à 18h, salle bleue de la bibliothèque.

« Humour interdit », drôle de titre ! C’est le nom d’une exposition de dessins de presse et de caricatures qui a eu lieu à Toulouse en décembre 1944, au lendemain de la Libération. Après quatre années de censure et de répression, les artistes retrouvent leur liberté d’expression. Les dessins sont à nouveau narquois, grinçants, subversifs et pour certains, revanchards.

Ce drôle de titre nous a inspiré et interrogé : quelle place avait le dessin pendant la seconde guerre mondiale ? En y regardant de plus près, ce dessin de l’occupation, ce dessin sous dictature, prend des formes multiples et inattendues. Il devient même un enjeu stratégique : les forces de l’Axe comme les Alliés placent la représentation figurée au cœur de leur propagande.

S’inspirer de ce titre, c’est aussi se demander comment l’humour pouvait se manifester à une époque qui ne s’y prête pas vraiment. Loin d’être mis de côté, l’humour dessiné devient souvent un palliatif à la morosité, une échappatoire face aux difficultés. Mais cet humour en dessins se montre aussi profondément mal intentionné. Il peut être un humour noir qui persécute. Le rire alors se fait jaune, blessant, humiliant.

Exposition visible aux horaires d’ouverture de la bibliothèque

Mardi                 17 h 00 – 19 h 00
Mercredi             9 h 00 – 12 h  00 et 14 h 00 – 19 h 00
Vendredi            11 h 00 – 12 h 00 et 17 h 00 – 19 h 00
Samedi               9 h 00 – 12 h 00
Contact : 04.92.23.21.55 marie-laure.marfoure@ville-argentiere.fr

Présentation de l’exposition et des médiations associées
La Bibliothèque Départementale des Hautes-Alpes a emprunté, pour la période allant de septembre 2020 à janvier 2021, l’exposition Humour interdit : dessins de la 2de Guerre Mondiale, prêtée gracieusement par le Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation de la Haute-Garonne.

L’exposition Humour Interdit a été imaginée par le Musée Départemental au lendemain de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo. Elle est composée de 20 roll-up autoportants, d’une clé USB et d’une malle de documents. L’exposition est décomposée en 8 thématiques avec par exemple les dessins de la Drôle de guerre et les dessins des Stalag.

La Bibliothèque Départementale prête gracieusement l’exposition et l’accompagne de conférences qui auront lieu dans les bibliothèques accueillantes.

Les conférences ou ateliers seront organisés par :

  • Bertrand TILLIER : Docteur en histoire de l’art. Il est actuellement professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où ses enseignements portent sur la culture visuelle et l’histoire des médias. Ses recherches concernent principalement les rapports entre les objets visuels, les arts, les discours et la politique (la Commune de 1871, l’affaire Dreyfus, le socialisme, Mai 68, etc.), la performativité des images en contexte de crise, les images médiatiques et périodiques (la presse illustrée, l’histoire de la caricature aux XIXe et XXe siècles), la reproductibilité des images fixes et la transmédialité des productions visuelles, la critique d’art et l’historiographie de l’art (notamment autour la figure de l’historien d’art Léon ROSENTHAL).
  • Jeanne FAVRET SAADA : elle est une ethnologue française. Dans les années 1990, ses travaux portent sur les accusations de blasphèmes contemporains (par exemple sur la fatwa contre Salman RUSHDIE). Elle était directrice d’études à l’École pratique des hautes études (sciences religieuses). En 2004, elle fait paraître, en collaboration avec Josée CONTRERAS, Le Christianisme et ses juifs, 1800-2000, qui à partir de l’analyse de représentations traditionnelles de la Passion en Bavière au XIXe siècle, étudie l’image des Juifs dans le catholicisme et dans l’histoire.
    En 2007, Jeanne FAVRET SAADA publie Comment produire une crise mondiale avec douze petits dessins. Ce livre est le fruit d’une enquête sur l’affaire dite des “Caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten”, que l’ethnologue a menée, entre autres, dans son pays d’origine, le Danemark, où elle a rencontré plusieurs protagonistes du conflit.
  • Laure GRANDJEAN : professeur des collèges et professeur de théâtre à Paris. Auteur de 33 œuvres de résistance – Poèmes, photos, affiches, lettres. 33 œuvres pour comprendre la responsabilité de l’artiste en temps de crise.

La BDP 05 propose également une collection d’ouvrages en lien avec la thématique ainsi qu’une sélection de films qui pourront être diffusés dans les locaux des bibliothèques en lien avec la thématique, comme par exemple « C’est dur d’être aimé par des cons » de Daniel LECONTE.